Quoi de neuf

Bienvenue sur Forum - Last Fate

Rejoignez-nous maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités. Une fois inscrit et connecté, vous serez en mesure de créer des sujets, poster des réponses aux fils existants, donner de la réputation à vos collègues membres, obtenir votre propre messager privé, et ainsi, beaucoup plus. C’est aussi rapide et totalement gratuit, alors qu’attendez-vous ?

đź“ť Règles Règles BaJail

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Ibrahime

Staff
Responsable
Inscrit
1/6/20
Messages
169
RĂ©actions
68
Points
28
 ​




Description du serveur :

 ​

Ici toutes les règles du BaJail vous seront expliquées en détail. Les règles qui vont suivre ne sont valables que sur nos serveurs !
Le mode BaJail est en fait une simulation de milieu carcéral (prison). Il y a deux équipes : les Gardiens (CT) et les Prisonniers(T).
Le but des Gardiens est de faire respecter les ordres, de faire faire des activités aux détenus et, si besoin est, d’abattre les rebelles. Le but des prisonniers est soit de survivre jusqu'à leur dernière volonté, soit de se rebeller en s'évadant afin de tuer les gardiens.

Règles générales :



  • Toute forme d’anti-jeu est interdite.
  • Les gardiens ne doivent pas aider les prisonniers et vice versa.
  • Certains ordres sont abusifs et ils ne devront pas ĂŞtre pris en compte (Voir :  Les Ordres Abusifs ).
  • Il est interdit pour tout le monde de jeter des grenades telles qu'elles soient pendant un jeu.
  • Il est interdit d’avoir un pseudo Ă  connotation religieuse, politique ou incitant Ă  la haine.


Règles Gardien (CT)



Autorisations (CT)



  • La seule sommation autorisĂ©e est la sommation orale.
  • Il est autorisĂ© de se dĂ©fendre si un prisonnier se montre hostile et vous attaque sauf si vous cherchez le cut.
  • Un prisonnier peut ĂŞtre « hostile » si vous ne l'avez pas tuĂ©. C’est un statut permanent qui est attribuĂ© par un gardien après qu'il lui ai demandĂ© de se rendre.
  • Après l’ouverture des jails, des ordres peuvent ĂŞtre donnĂ©es, les prisonniers qui ne les respectent pas peuvent ĂŞtre tuĂ©s sans sommation orale.
  • Le dernier gardien en vie peut tout faire après qu'il soit dĂ©signĂ© comme DCT (Dernier CT).
  • ĂŠtre DCT n’est autorisĂ© Ă  l'ĂŞtre que si il a eu plus de 3 CTs au dĂ©but du round.
  • ĂŠtre Ă  son ordre signifie ĂŞtre Ă  l'endroit dĂ©signĂ©e par le chef des gardiens, voir le groupe principal de prisonniers (Ă  l'ordre) et si possible le chef des gardiens, tout en Ă©tant Ă  une distance raisonnable.
  • Il est possible d'aller chercher les prisonniers hostiles qui si le chef des gardiens vous en a donnĂ© l'ordre.
  • Un gardien ne peut pas voir un prisonnier (par exemple lancĂ© une HE) si il est packĂ© avec un groupe de terro. Ceci pour Ă©viter un freekill par manque de prĂ©cision.
  • Les conduits sont invisibles aux yeux des CT, sauf si un terro a tirĂ© Ă  l'intĂ©rieur (conduit visible).
  • Dans un conduit, si un prisonnier a une arme en main et est identifiable (dĂ©packĂ© d'un autre prisonnier), il est visible (uniquement le prisonnier, le conduit n'est pas visible si il n'y a pas eu de tirs a l'intĂ©rieur).
  • Les CTs n'ont pas le droit de se dĂ©fendre dans les jails, ce sont des zones Terros (voir : Les Zones).
  • Il est autorisĂ© de tuer des prisonniers hostiles.
  • Il est autorisĂ© d’utiliser le pseudonyme d’un prisonnier pour l’identifier et de signaler Ă  l’oral « Untel hostile ». Un prisonnier perdu de vue et non-identifiable n’est plus hostile, Ă  moins de l’avoir dĂ©clarĂ© comme tel Ă  l’oral.
  • Il est autorisĂ© de ramasser les armes dropĂ©es par les joueurs (vivants ou morts, gardiens ou prisonniers).
  • Il est autorisĂ© aux joueurs sans micro de jouer en gardien Ă  conditions qu'il y ait suffisamment de CTs pour prendre les ordres.
Interdictions (CT)



  • Il est interdit de tuer des prisonniers innocents (freekill), de leur infliger des dĂ©gâts sans raison valable (freeshot) ou de dĂ©clarer un prisonnier hostile sans raison.
  • Il est interdit d’emprunter ou de casser les conduits ou les tĂ©lĂ©porteurs.
  • Il est interdit de prendre les armes prĂ©sentes autre part que dans l’armurerie, sauf en zone CT (voir : Les Zones ).
  • Il est interdit de se mettre en danger volontairement (aller dans un pack de prisonnier, entrer dans un jeu, ect…).
  • Il est interdit de mettre en danger les autres gardiens.
  • Il est interdit de rester dans l’armurerie après l’ouverture des jails.
  • Si l'ordre est donnĂ© par un GO ou un TOP, il est interdit de jouer avec les mots pour faire hĂ©siter les prisonniers.
  • Toute collaboration avec les prisonniers est interdite (don d’arme pleine ou vide, aide Ă  la rĂ©bellion, favoritisme).
  • Il est interdit d’emprunter les conduits.
  • Il interdit en CT de lancer des grenades (smoke, flash, HE, ou quoi que ce soit d'autres) durant un ordre.
  • Il est interdit de camper devant ou dans l'armurerie.


L'Hostilité (CT)



Il est seulement autorisé de déclarer un prisonnier hostile si :

  • Il a infligĂ© des dĂ©gâts Ă  un gardien (sauf par un coup direct avec une grenade (-1HP) ou si le gardien va volontairement dans une molotov).
  • Il a une arme Ă  feu en main.
  • Il jette une HE/molotov en direction d’un gardien (et que ce gardien est sĂ»r d’être touchĂ©).
  • Il rush un gardien.
  • Il ne respecte pas un ordre, s'Ă©vade,  ou ne respecte pas une sommation orale.
  • Il reprend une arme qu’il a jetĂ© après une sommation orale.
  • Il perd un jeu.
  • Il entre en zone CT.
  • Il retourne dans une jail.
  • Il n'est pas dans sa jail avant l'ouverture des jails.
     
Le Capitaine



Il est celui qui va diriger la prison le temps d’un round (ou moins…). Il est le seul à pouvoir donner des ordres :

  • Si le chef des gardiens dĂ©signĂ© ne veut/peut pas assurer les ordres, alors les gardiens peuvent s’accorder sur un nouveau chef. Celui-ci reste chef jusqu’à sa mort.
  • Le chef des gardiens est responsable de l’ouverture des jails : il doit les ouvrir, avec ou sans ordre. S’il ne peut pas les ouvrir, il doit clairement le signaler Ă  l’oral ou Ă  l’écrit sous peine de slay.
  • [Le chef doit demander au dernier prisonnier en vie si il souhaite prendre sa dernière volontĂ© dans le cas oĂą la DV ne s'active pas automatiquement.]
  • C'est au chef de dĂ©signer si il le souhaite, un gardien ayant pour rĂ´le d'aller chercher les Ă©ventuelles prisonniers hostiles.
  • Les joueurs sans micros ne peuvent pas devenir chef des gardiens.
  • Lorsque le chef donne un ordre, les mots "sans dĂ©tour et sans arrĂŞt" sont comprises sans qu'il n'ait Ă  le dire.


Règles Prisonniers (T)



Interdictions (T)



  • Il est interdit de se cacher dans une jail après ouverture (camp-jail).
  • Il est interdit de mettre en danger les autres terroristes.
  • Il est interdit de dĂ©noncer la position d’un autre terroriste.
  • Il est interdit de se cacher et de bloquer la partie (camp conduit sauf sortie bloquĂ©e par la prĂ©sence de l'ordre donc des CT ).
  • Il est interdit de toucher aux boutons du jeux.
     
Dernières volontés (T)



Quand il ne reste plus qu'un seul prisonnier en vie, il a le droit à sa "Dernière Volonté" (DV). Elle consiste a faire un mini-jeu à sélectionner parmi la liste disponible :

  • Il est interdit en CT ou T d'aller a l'infirmerie pendant une DV.
  • Avant de prendre la DV, le chef des gardiens demande au prisonnier si il souhaite prendre sa DV, si la rĂ©ponse est "oui" ou que le terro a dĂ©jĂ  tapĂ© "!dv" dans le chat il n'a plus le droit de la refuser; si la rĂ©ponse est "non" c'est un refus de DV, dans ce cas le terro est dĂ©clarĂ© hostile et n'a plus le droit de prendre sa DV.
     
Le guncheck (CT)/(T)



Le guncheck est un atout que les gardiens peuvent utiliser afin de garder le contrôle de la prison. Pour ce faire, le chef des gardiens doit indiquer l’endroit du guncheck ainsi que la position standard à avoir et doit obligatoirement taper la commande !guncheck. Une fois celle-ci lancée, Les prisonniers doivent aller à l’endroit indiqué et sont soumis aux règles suivantes :

  • Immobile.
  • Face au repère.
  • Debout.
  • En regardant ses pieds.


Le guncheck peut aussi être fait sans position indiquée, dans ce cas là les T sont soumis aux règles suivantes :

  • DĂ©packĂ©.
  • Debout.
  • En regardant le sol.
  • Immobile.


Un temps du guncheck est proportionnel aux nombres de prisonniers en vie. Celui-ci peut-être annuler plus tôt par le chef des gardiens. Pendant le guncheck, les gardiens pourront demander aux prisonniers de lâcher leurs armes uns à uns. Le guncheck ne peut être donné qu’après la mort d’un gardien (suicide ou mort par chute non-acceptée) ou l’émanation de tir d’un prisonnier. Il est interdit de donner plus de deux gunchecks par round.

Les ordres (CT)



Le premier ordre doit ĂŞtre donner avant l'ouverture des jails automatique, sinon un QL est mis en place.
Si les jails ont été ouvertes manuellement (avant l'ouverture auto) il y a une minute pour donner des ordres.
 

Un CT peut donner un ordre individuel à un terro ( ex : rush pour rattraper le groupe ) mais les ordres doivent rester concis et ne prennent pas le dessus sur l'ordre général.

Seules les sommations orales sont autorisées seulement dans les contextes suivants :

  • Si le prisonnier possède une arme dans le dos.
  • Si le prisonnier est AFK ( jail ou en route pour un ordre ).
  • Si deux ou plusieurs prisonniers sont packĂ©s
  • Les sommations doivent ĂŞtre formĂ©es comme ceci : "[Pseudo] - [Ordre] -"Une fois, deux fois, trois fois ( 1 seconde entre chaque sommation ) "
     
Le Quartier Libre (QL) :

 ​

Un quartier libre (QL) se définit par une absence d’ordre ou annoncé par le capitaine :

  • Le quartier libre individuel est interdit.
  • Il est interdit de donner plus de 3 quartiers libres par map.
  • Il est interdit de donner deux QL Ă  la suite.
  • Si les jails sont ouvertes automatiquement et non par un gardien, alors il s’applique un quartier libre irrĂ©vocable.
  • Si les jails sont ouvertes par un prisonnier, le quartier libre s'applique de manière irrĂ©vocable.
  • Il n’est pas possible de faire des quartiers restreints (QR).
     
Les ordres abusifs :



Un ordre abusif est un ordre invalide, il ne doit pas ĂŞtre pris en compte par les joueurs.
Les ordres abusifs sont :

« accroupi »

« en cuttant »

« en sautant »

« cut en main »

« personne ne ramasse l’arme par terre ( sauf ordre individuel ) » 


Mais certains type d'ordres sont aussi considérés comme étant abusives :

  • Les ordres mettant les prisonniers en danger (rester sous l’eau, aller sur un laser, ect…).
  • Les ordres rendant les prisonniers hostiles (aller zone CT, attaquer un gardien, ect…).
  • Les ordres forçant une action dans les jails.
  • Les ordres forçant la direction du regard (sauf dans le cadre d’un jeu/guncheck).
  • Les ordres donnĂ©s Ă  l’écrit (sauf dans le cadre d’un jeu).
  • Les ordres impossibles Ă  effectuer.
  • Un ordre abusif peut ĂŞtre rectifiĂ© par le chef des gardiens et ne donne pas automatiquement lieu Ă  un QL.


Les zones :



Par défaut, une zone est neutre (aucune propriété).
Il existe cependant une zone particulière (la zone CT) qui est écrite en bleu sur votre HUD et qui possède certaines règles :

  • Tout terro qui rentre dans une zone CT est considĂ©rĂ© automatiquement hostile.
  • Tout terro qui rentre puis sort d'une zone CT est Ă©galement considĂ©rĂ© comme Ă©tant hostile.


Mais il existe une autre zone qui est écrite en rouge sur votre HUD , la zone Terro, elle a également ses règles :

  • Les jails sont automatiquement des zones Terro, mĂŞme si il n'y a pas de ligne rouge.
  • Un CT qui se trouve dans une zone Terro n'a pas le droit de se dĂ©fendre de quelques manières que ce soit.
  • Un CT qui rentre puis sort d'une zone Terro rĂ©cupère ses droits en tant que Gardien.
  • Un prisonnier qui tire ou qui a une arme en main dans une zone Terro peut-ĂŞtre abattu sans sommation par les Gardiens.


Les jeux :



Dans cette rubrique sont présentés les jeux les plus usuels et quelques règles les concernant :

  • Un jeu doit pouvoir ĂŞtre gagnĂ© d’une manière ou d’une autre, et ce pour tous les prisonniers Ă  chances Ă©gales.
  • Les jeux commencent toujours par un dĂ©compte (surtout la corde Ă  sauter, le wipeout, la race, ect…).
  • Le premier jeu effectuĂ© dans obligatoirement laisser en vie au moins 3 joueurs (sauf si le jeu ne le permet pas).
  • Un prisonnier s’échappant d’un jeu ayant commencĂ© est considĂ©rĂ© comme perdant automatiquement.


Questions/RĂ©ponses :

 ​

  • Les questions se posent par Ă©crit ou clairement Ă  l'oral, se rĂ©pondent par Ă©crit et seule la bonne rĂ©ponse est acceptĂ©e.
  • Une personne de niveau troisième (France) doit pouvoir rĂ©pondre aux questions sauf lorsque les participants sont d'accord pour une question au-dessus de ce niveau.


Jacques Ă  dit ​

 ​

Le Capitaine annonce une position de départ, la qualité des ordres (continuel ou cumulable) et le début du jeu par :

« Le jeu du jacques à dit commence ».
La bonne phrase est toujours et uniquement « Jacques à dit ».

Le jeu se termine toujours par :

« Jacques à dit le jeu du Jacques à dit est terminé. »
Un joueur ayant reproduit l’action en dernier ne peut pas être considéré comme perdant. Le chef des gardiens ne peut débuter le jeu du JAD en annonçant deux qualités du jeu à la fois mais il a le droit à travers un :

« Jacques à dit les ordres sont maintenant cumulables (ou continuels)»


Les règles seront bien entendues sujet à modification si il y a nécessité.

Je tiens à préciser une chose, ses règles proviennent d'une autre team, je les ai modifié à ma façon et corriger certaines règles qui me semblaient plus cohérentes. A ce moment, les règles qu'ils ont écrits ne sont associées à aucun copyright.

 
Dernière édition par un modérateur:
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut